Monthly Publishing Art Magazine
close
Les Vignerons de Cascastel, du bio et de la biodiversité
Les Corbières AOC - Vignoble
Vins

Les Vignerons de Cascastel, du bio et de la biodiversité

On pourrait presque dire qu’ils lézardent dans les Corbières. Et ce ne serait pas mentir. Les vignerons de Cascastel se sont engagés dans la biodiversité. Vous allez voir comment.

En 1921, la cave coopérative est créée par une soixantaine de vignerons. En 2006, les Maîtres Vignerons de Cascastel fusionnent avec les caves de Saint-Jean de Barrou, de Fraïsse et de Villesèque. Cela représente aujourd’hui :

  • 750 ha,
  • 130 vignerons
  • 25 000 hl annuel

Parce que ces vignerons aiment le travail bien fait, ils ont obtenu une certification Iso 9001. Grâce une traçabilité exigeante, ils offrent les garanties nécessaires à la commercialisation de leurs vins en grande distribution. Une certification complétée de la charte environnementale Reve qui signe leur engagement envers la biodiversité. 

Aujourd’hui, la centaine de vignerons portent leurs raisins à la cave. Une cinquantaine en vivent tandis que des retraités conservent de petites parcelles de 1 à 2 hectares. Le parcellaire de la cave s’en trouve morcelé parfois gagné par la garrigue omniprésente sur ce territoire exceptionnel.

Mais c’est ce qui fait le charme des Maîtres Vignerons de Cascastel, c’est une ambiance familiale. Au caveau, vous serez surpris par la modernité et l’accueil chaleureux. 

Des paysages uniques

Alentours, la nature est majestueuse. D’abord le paysage des Corbières nous apparaît comme le chante si bien le poète occitan Claude Marti

« Dans les Corbières, chacun d’entre nous peut être ce cavalier lancé dans un galop forcené vers des terres plus fertiles, des climats plus doux ou sans autre raison que de rattraper le soleil dans sa course. »

Le vignoble est entouré de collines qui précédent l’entrée dans les hautes corbières et le vignoble de l’AOC Fitou. Une AOC à double profil obtenue en 1948. D’un côté, une viticulture proche du littoral sous influence maritime avec des vins légers et du mourvèdre. 

De l’autre, Fitou déploie un vignoble d’altitude avec des rendements maitrisés sur des sols argilo-calcaires et de schistes noirs. Cette fois, les cépages sont le carignan, la syrah et le grenache. La coopérative signe encore des vins en AOC Rivesaltes et muscat de Rivesaltes. Elle produit aussi une IGP Vallée du Paradis. 

Après avoir suivi longtemps la cahier des charges de Terra Vitis, un label certifiant une agriculture raisonnée, les Vignerons de Cascastel en sont sortis.

Ils ont élaboré un cahier des charges qui prend en compte l’humain, la nature et leur environnement naturel. Aussi, s’ils sont déjà certifiés en HVE1. Ils devraient bientôt être certifiés HVE niveau 3. Et cela d’ici 2021. 

De surcroît, depuis 10 ans, la coopérative produit deux vins biologiques. Les cuvées :

La structure coopérative s’est positionnée sur tous les segments de marché avec patience et rigueur. Pour leurs vignerons adhérents, une rémunération adaptée a été garantie.

De vieux ceps de Carignan

L’encépagement diffère mais il faut reconnaître que les vieilles vignes de carignan si elles donnent d’excellents vins, résistent bien mieux aux chaleurs estivales. Elles auraient déjà cent ans pour certaines. La syrah plantée dans les années 1980 va aborder la quarantaine.

Les grenaches y sont âgés de 60 à 70 ans. Voilà pourquoi, ce vignoble est à suivre. Les vins de belles factures car issus de vieilles vignes restent à des prix raisonnables.

La cuvée Timon Lépidus. – IGP Vallée du Paradis 2018

Fait surprenant, ce vignoble abrite le plus grand lézard d’Europe. Son nom ? Le lézard ocellé. Et d’ailleurs, une cuvée a été baptisée Timon Lepidus. Elle est remarquable dans sa démarche. Atmann Afanniss, directeur de la cave des Maîtres Vignerons de Cascastel explique : 

Timon Lepidus - IGP Vallée du Paradis

« Nous avons signé une charte. Nous sommes donc partenaires de deux associations herpétologiques de protection de cette espèces de lézard. Une engagement pour la biodiversité. Ainsi, nous participons à une étude scientifique concernant le lézard ocellé et nous préservons son évolution sur nos terres viticoles. De surcroît, 1€ est reversé à l’action de rénovation et de sauvegarde à chaque bouteille vendue. Voilà notre engagement pour la biodiversité.»

La cuvée naturelle 2018

Natur'Aile Sans Sulfites Ajoutés

Natur’Aile est une cuvée sans sulfites ajoutés. La première du genre pour cette cave coopérative.

Parée de l’AOC Corbières, elle a une très belle couleur avec une bouche fruitée et pas mal de grenache. Ce vin laisse en bouche une impression de grenadine.

Il s’en produit pour le moment à peine 10 000 cols. Un vin dans le vent, jeune et caressant l’air du temps. Son prix : 7,5€ au caveau. 

La qualité à petits prix

Côté prix, les vins sont très abordables tandis que la qualité est au rendez-vous. On y trouve une large gamme avec des vins rouges légers et frais, des cuvées parcellaires, des blancs secs rafraichissants. Et la cerise sur le gâteau c‘est encore des vins doux naturels abordables. De quoi satisfaire tous les palais de gourmets. Mais surtout se faire plaisir. Nous y reviendrons bientôt.

Christelle Zamora




COMMENTS ARE OFF THIS POST