close
Enchères de la Percée du vin jaune
la vente aux enchères de la percée du vin jaune 2019
Auvergne-Rhône-Alpes - En France - Vins

Enchères de la Percée du vin jaune

Un bon moyen de découvrir la côte des vins peut être de se rendre à une vente aux enchères. L’édition 2019 de la Percée du vin jaune s’est déroulée à Poligny le 2 février. Pas moins de 250 lots ont été présentés, parmi lesquels une bouteille de 245 ans !

  • 120 lots de vin jaune
  • 79 lots de vin blanc dont 2 magnums
  • 34 lots de vin rouge dont 7 magnums
  • 13 lots de vin de paille
  • 2 lots de Macvin
  • 3 lots de marc de Jura

Parmi les exceptionnels :

  • un vin jaune d’Arbois de Jules Vercel daté du millésime 1774 (époque de Louis XVI)
  • 4 bouteilles de vin de paille d’Arbois 1893
  • 4 bouteilles du début du XXe siècle (un vin blanc de 1926, un vin jaune de 1933, un vin jaune Château-Chalon 1937 et un autre de 1938

Pour la petite histoire, cette bouteille d’anthologie a été vendue au prix de 29 000 euros. Anatoile Vercel (1725-1786) est un vigneron arboisien. Ce vin aurait été mis en bouteille sous la Révolution française par le fils de ce vigneron. Jean-Claude Vercel était député du Jura et ces fils Altin et Jules à qui il donna ces lots de bouteilles étaient amis de Louis Pasteur. La bouteille date donc de 245 ans !

Trois autres lots de Jules Vercel ont été mis à la vente :

  • un vin de paille d’Arbois de 1893 a été vendu au prix de 1400 euros.
  • un vin de paille d’Arbois de 1810 a été vendu 2000 euros.
  • un vin jaune d’Arbois de 1857 a été vendu 2 200 euros.

Une bouteille très ancienne dont l’étiquette a été faite à la main a été cédée au prix de 2900 euros à un collectionneur. 

Parmi les domaines actuels les plus côtés, on a remarqué :

  • Les vins jaunes et blancs des caves Jean Bourdy, vendus entre 290 et 480 euros.
  • Un vin jaune de 1928 de la maison Nicolas vendu au prix de 580 euros.
  • Un vin jaune de 1947 de René Guyenet vendu au prix de 450 euros.
  • Un vin jaune de 1948 de Joseph Richard vendu au prix de 400 euros.
  • Les vins jaunes de la belle maison R. Jeannin se sont vendus aux alentours de 200 euros pour les vins jaunes de 1964 (160€), 1969 (230€)
  • Un vin jaune de côtes-du-jura du Château d’Arlay a atteint la somme de 470 euros.
  • 4 vins jaunes d’Arbois 1945, 1949, 1961 de Marcel Bouilleret se sont négociés de 160 à 420 euros.
  • De belles sommes ont été engagées sur les vins jaunes de Château l’Etoile, Jean Macle, notamment.

Christelle Zamora


COMMENTS ARE OFF THIS POST