close
Focus sur Toques & Clochers 2018
Vente aux enchères de Toques & Clochers
À Table - Choses bues - Languedoc Occitanie - Vins

Focus sur Toques & Clochers 2018

Lancée il y a vingt-neuf ans, Toques & Clochers compte parmi les célèbres ventes aux enchères de France. Destinées à rénover les clochers des quarante-et-une communes de l’appellation Limoux, ces enchères caritatives mêlent patrimoine, vin et gastronomie avec brio.

La manifestation Toques & Clochers créée par Les Vignerons du Sieur d’Arques est une façon de préserver la patrimoine culinaire et historique en ventant les mérites des meilleurs chardonnays du sud de la France. 

Marqué par les attentats, ce millésime 2018 n’a été pas propice à la grande fête populaire dans le joli village de Loupia. Habituellement, la population va de caveau en caveau déguster ces chardonnays issus des quatre terroirs les plus qualitatifs de Limoux. Un public d’amateurs et de professionnels y vient du monde entier pour goûter ces chardonnays hors normes du Languedoc.

L’édition était parrainée par le plus jeune chef triplement étoilé de Belgique Gert de Mangeleer (ci-dessous à droite). Ce dernier était accompagné du jeune sommelier Joachim Boudens auprès de qui il exerce en Flandre dans le restaurant 3 étoiles Hertog Jan. Un duo de choc, qui ferme la 2e décennie de Toques & Clochers.

Deux valeurs sûres pour la renommée de la cave coopérative des Vignerons de Sieur d’Arques qui entretient ce lien avec la gastronomie et la sommellerie depuis près de trente ans. 

Joachim Boudens et Gert de Mangeleer du restaurant trois étoiles Hertog Jan ©BonBecBohème

Gala de Toques et Clochers 2018

Gert de Mangeleer, meilleur chef d'Europe 2014 ©BonBecBohème

En cuisine lors du dîner

En cuisine ©BonBecBohème

Préparatifs pour le dessert

Toques et Clochers2018 ©BonBecBohème

Vente d'un lot dédicacé

La manifestation a duré tout un week-end pour les Rameaux. Elle donne à déguster le meilleur des accords mets et vins du moment. On y vient de loin acheter ces fûts de chardonnays élevés dans les galeries de  la cave Sieur d’Arques, construites juste avant le second millénaire. Il faut dire que le choix est qualitatif avec des sélections parcellaires des 4 terroirs de Limoux. Cette année encore, le terroir de la Haute Vallée a été représenté en force avec le terroir océanique tandis que les terroirs méditerranéens et d’Autan se sont fait plus discrets.

De nombreux chefs étoilés français tels Paul Bocuse, Michel Troisgros y sont venus eux aussi servir la cause de ces chardonnays pour entrer dans l’histoire de Limoux et de sa marche qualitative. Chaque année, les ambassadeurs réalisent des prouesses culinaires et sont honorés par la cave. Les enchères ont atteints pour cette édition les 10 400 euros pour un fût des frères Cathala, une AOP Limoux de chardonnay de la Haute vallée.

Gilles Goujon et Pierre-Louis Farges, directeur des Vignerons de Sieur d'Arques

Gilles Goujon, chef 3 étoiles d’Occitanie et Pierre-Louis Farges, directeur des Vignerons du Sieur d’Arques

Dès le premier coup de maillet les prix se sont envolés à partir de 6000€ le fût. Des acheteurs internationaux et notamment des Pays-Bas, de Belgique et de toute l’Europe ont surenchéris pour ce millésime difficile qui a permis l’exploit de l’élaboration de vins de glace en raison du gel printanier. Une expérience que Gilles Trémèges, l’oenologue de la cave espère ne plus réaliser.

Pour ces enchères, un lot a été acquis au profit d’une association des victimes du terrorisme. Rien n’échappe à Sieur d’Arques. Cet opérateur phare de la vie vigneronne limouxine a une fois de plus réussi cet évènement dont le chef Gilles Goujon, le trois étoiles d’Occitanie, est un fidèle ambassadeur. Plus de détails sur les résultats de le vente aux enchères dans La Dépêche.

Christelle Zamora, photo d’ouverture et reportage photos de ©BonBecBohème, tous droits réservés.


COMMENTS ARE OFF THIS POST