close
Domaine de Fourn, acteur historique de Limoux
Vieux crémants de Limoux
Choses bues - Languedoc Occitanie - Vinotrip - Vins

Domaine de Fourn, acteur historique de Limoux

Dans la famille des Anciens, demandez l’origine et vous l’aurez. Car le domaine de Fourn est aussi vieux que l’appellation Blanquette de Limoux. Il a même dépassé les quatre-vingts ans. Un âge respectable, pour des vins respectés.

S’il est un domaine historique de la bulle de Limoux, celui-là compte parmi les grands. En 1937, le grand-père Pierre Robert, originaire de l’Aude, est venu s’installer en terres limouxines. Déjà, la Blanquette de Limoux faisait partie des têtes d’affiche du Languedoc.

Ce producteur des Corbières dont le père Auguste avait reçu médaille à l’exposition Universelle voyait déjà loin. À produire de la blanquette, il s’est donc décidé. Ce vin effervescent de qualité était déjà considéré comme le plus vieux brut du monde. De cette époque-là, il reste peu de noms comme le négociant Guinot… Et puis, il y a les Robert.

Chez Bernard et Jean-Luc, actuels propriétaires du domaine de Fourn, il est un fait étonnant. D’abord, le vignoble est d’un seul tenant. Ainsi, une cinquantaine d’hectares entourent le domaine. Ensuite, les Anciens ont creusé là de leurs mains une cave souterraine de 7 mètres de profondeur. Et c’est une partie du secret. Car ici, de vieux millésimes de blanquettes sont bien gardés. 

Si les millésimes des années 50 sont conservés, notre plus vieux millésime buvable date de 1972. Les vins ce sont bien bonifiés d’abord grâce au terroir, ensuite parce que la cave construite par notre grand-père permet cette conservation. Ainsi blanquette et crémant sont à température constante depuis de longues années.

Ajoutez à cela un terroir particulier. Car le vignoble du domaine de Fourn est situé sur le terroir dit Méditerranéen. Exposé Nord, il permet un maturation lente des baies. De surcroît, le raisin y garde suffisamment d’acidité. Le sol est caillouteux avec des argiles. Sa structure argilo-calcaire permet de la profondeur et donc, moins de stress hydrique. De surcroît, le domaine se situe en 2e et 3e terrasses de la rivière Aude. 

Depuis que dans les années 60, les aïeux ont creusé la cave, la blanquette y prend de l’âge. À l’époque, les systèmes de climatisation actuels n’existaient pas. Depuis 1988, le crémant aussi s’y bonifie. Si la blanquette a son marché au Quebec, le crémant se positionne sur le marché français. Et si 30% des ventes se font au caveau, la blanquette s’exporte à 65%.

Le domaine de Fourn n’a lui non plus jamais cédé aux sirènes de la grande distribution. Il en va de la réputation de la blanquette. Le plus vieux brut du monde veut encore raconter son histoire. Et cette histoire séduit à l’étranger, les amateurs friands d’authenticité. 

Pour les amoureux de la table, le domaine est référencé chez Gilles Goujon, le triple étoilé de Fontjoncouse dans l’Aude. Mais aussi au domaine d’Auriac à Carcassonne, côté blanquette et crémant.

Christelle Zamora, Photos ®BonBecBohème, Au domaine de Fourn, on déguste de vieux millésime pour 150€ pour un groupe de 10 personnes.

 

 

 

 

 


COMMENTS ARE OFF THIS POST