Monthly Publishing Art Magazine
close
Vin et Bulles : le Mauzac signe 4 cuvées Antech

Vin et Bulles : le Mauzac signe 4 cuvées Antech

La Maison Antech voit le Mauzac en haut de l’affiche. En créant une gamme signature de quatre cuvées effervescentes, elle donne une superbe interprétation de l’AOP Limoux côté bulles.

Marque familiale depuis 6 générations, la Maison Antech s’est spécialisée dans l’élaboration de fines Bulles de Limoux. C’est sans aucun doute pourquoi, elle lance quatre vins effervescents à base de mauzac.

Ce cépage endémique et peu connu, est aussi caractéristique de l’AOP Limoux. Aussi, la dynamique propriétaire du domaine de Flassian près de Carcassonne est-elle bien décidée à valoriser le soldat mauzac.

Et lorsqu’elle nous en parle, Françoise Antech précise cet investissement :

Deux ans d’essais ont été nécessaires pour créer ces nouvelles cuvées.

Le Mauzac est le cépage identitaire de la Blanquette de Limoux, un cépage parfaitement adapté à son territoire. Car ce terroir à mi-chemin entre Méditerranée et Océan atlantique possède de belles altitudes propices à donner de la fraîcheur dans les vins.

Par ailleurs, le Mauzac est un cépage résistant au réchauffement climatique. Pour ces raisons, Françoise Antech a décidé de créer M le Mauzac, la bande des quatre effervescents. Chaque cuvée donne une interprétation de ce cépage historique.

Je milite pour la survie du mauzac à Limoux, car ce cépage est identitaire dans nos crémants. Nous avons aussi cherché à réinventer la Blanquette de Limoux en mettant en lumière ce cépage rare. Et pour faire de ce cépage un grand interprète de nos terroirs, une autre manière de vinifier s’est imposée.

Françoise Antech

Le 3.0 est sans sucre ajouté

Le 3.0 est l’OVNI et le fer de lance de cette nouvelle gamme. Et nous avons travaillé sur une vinification en 3 fois sans sucre. C’est pourquoi, il n’y a pas d’enrichissement, pas de dosage. Mais nous avons aussi provoqué une deuxième fermentation en bouteille (méthode traditionnelle et non pas ancestrale) sans ajout de sucre.

Françoise Antech

Après avoir gardé des moûts de Mauzac des vendanges à 0°C durant quelques mois pour éviter la fermentation, ils ont été utilisés comme liqueur de tirage. Et le résultat est plutôt spectaculaire.

Le Brut Nature : une haute expression du Mauzac

Le Brut Nature est sans doute le plus stylé. Ce sera le chouchou des amateurs intransigeants. Issu des meilleurs tirages – sans sucre au dosage – il offre toute la fraicheur du Mauzac à l’état brut.

Le M Brut Nature est à la fois classique, et surprenant car c’est un 100% mauzac. Vieilli sur lattes pendant 2 ans à partir de mauzac vendangés tôt, ce vin est donc très « croquant. »

Une Ancestrale millésimée

Témoin d’une année, le M Millésime 2016 raconte l’histoire du plus vieil effervescent du monde à travers la Méthode Ancestrale. Savamment dosé en sucre, cet effervescent délicat et intense surprend par sa douceur. Mais encore sa fraicheur en bouche.

Le M 2016, est selon moi le plus abouti… Car il s’agit d’un 100% mauzac avec plus de 36 mois de vieillissement sur lattes. Et son dosage à 8 grammes de sucre par litre lui donne un volume interessant. L’idée est de retrouver l’identité d’un cépage ancestral. Et de surcroit un cépage issu de terroirs d’altitude, et sublimé par un savoir-faire reconnu.

Françoise Antech

Pour conclure, six générations de passion pour le vin s’ajoutent ici à des années de voyages inspirants. Après des mois de recherches, des semaines d’expérimentations, l’ambitieuse gamme M le Mauzac est née. Alors, il ne nous reste plus qu’à ladécouvrir tout au long de l’été. Mais attention, s’il en reste…

Christelle Zamora


Christelle Zamora est une journaliste indépendante spécialisée dans le vin, la gastronomie et le tourisme. Elle a une formation de juriste en droit de la vigne et du vin, a suivi les cours du Wine and Spirit Education Trust (WSET), level 2 et 3. Impliquée dans la presse écrite de 1999 à ce jour, elle a co-écrit le Hors Série "1907-2007, un siècle rouge ardent" sur l'histoire du Midi rouge, période de fronde des vignerons languedociens et l'avancée de la mondialisation à compter des années 2000, pour Midi Libre. Pour ce titre, elle a intégré la rédaction des magazines pour 3 ans puis a été l'auteur d'un guide culturel. Parmi les artistes de la Bible de l'art singulier, éditions Livre d'Art en 2010. Elle a écrit plusieurs ouvrages dont "Limoux, vignoble d'histoire et de légendes" aux éditions Privat (nov. 2018), "Le vin en 365 jours" aux éditions PlayBac (oct. 2019), Le vin et la dégustation intuitive aux éditions Féret (nov. 2019).

COMMENTS ARE OFF THIS POST