close
Vins de Limoux, 7 points à savoir

Vins de Limoux, 7 points à savoir

En Occitanie, le vignoble limouxin de huit mille hectares s’inscrit dans trente mille hectares de forêts. Et dans ce paysage vallonné, se déploie une appellation plurielle faites de trois styles de bulles et de deux styles de vins secs. 

Si Limoux est une des plus anciennes appellations du Languedoc, c’est encore une appellation de blancs et d’effervescents. Mais, sa production de rouge est remarquable.

  1. La blanquette a obtenue son appellation en 1938, elle fête donc en 2018 ses quatre-vingts ans ! Si la blanquette et la blanquette méthode ancestrale sont deux AOC différentes, leur petit frère le crémant connait un succès grandissant. Sa réglementation s’adosse sur celle des huit autres crémants français. Aujourd’hui, sa superficie est largement supérieure à celle consacrée à la blanquette.
  2. Le crémant de Limoux représente 845 ha tandis que seulement 169 ha sont consacrés à la blanquette éponyme. La blanquette méthode ancestrale est un épiphénomène, avec seulement 66 ha cultivés. Une rareté !
  3. Limoux est véritablement une appellation de blancs. Aussi, on y produit de beaux chardonnays sur environ 250 ha. Sur une production de 11, 1 millions de cols, 9,8 concernent les effervescents. La croissance annuelle à l’export atteint une progression de + 10,52% quand elle est de + 8,5% sur le marché intérieur. 
  4. À l’export, la blanquette cultive sa notoriété. C’est le cépage mauzac qui participe à sa réputation.  Il permet de produire de grands vins secs ou effervescents. La blanquette devance le crémant de Limoux. Avec 57% de sa production vendue sur les marchés étrangers contre 46% pour le crémant de Limoux. C’est donc le crémant, bien que plus jeune, qui a le positionnement le plus conforté sur le marché français. En conclusion, n’oublions pas que tous les blancs de Limoux sont vendangés manuellement. 
  5. À Limoux, quatre terroirs caractérisent la zone viticole la plus océanique du Languedoc. Car Limoux cultive depuis toujours une mixité océanique et méditerranéenne. Quarante-et-une communes composent les 4 terroirs d’Autan, Méditerranéen, Océanique et celui de la Haute Vallée. Enfin Limoux cultive ses terroirs d’altitude.
  6. Dans l’AOC Limoux rouge, l’assemblage se compose de merlot, syrah, côt, carignan et grenache. En complément, cabernet-sauvignon et cabernet-franc pourront s’ajouter. Et pour les rouges, la mécanisation est permise lors des vendanges.
  7. Enfin, l’IGP Haute vallée de l’Aude permet la production de beaux pinots noirs sur ce terroir de Limoux. Ces vins de niche sont un excellent complément de gamme pour l’appellation. Alors bien entendu, ils participent aussi de sa réputation. 

COMMENTS ARE OFF THIS POST