Monthly Publishing Art Magazine
close
Château Capitoul, le petit dernier de la famille Bonfils
Château Capitoul
À Table - Tourisme - Vins

Château Capitoul, le petit dernier de la famille Bonfils

Dans le Languedoc, Château Capitoul est le troisième site réhabilité sur la décennie par Domaine & Demeure et le groupe Bonfils. Inauguré fin septembre, ce lieu d’exception s’affiche comme un ambassadeur de l’oenotourisme en Région Occitanie.

Dernier projet développé par Domaine & Demeure, la réhabilitation et la valorisation du Château Capitoul suit le principe signature du Groupe Bonfils. Le concept ? L’Irlandais Karl O’Hanlon et Laurent Bonfils transforment des pépites du patrimoine viticole languedocien en concept oenotouristique et hôtelier haut de gamme. Avec Château Capitoul, où ont été investis 40 M€, la famille s’agrandit d’un nouvel écrin aux portes de Narbonne (11).

Le lieu s’inscrit dans la lignée de deux précédentes réhabilitations, Château St-Pierre de Serjac en 2016 près de Béziers et Château Les Carasses en 2011 à Quarante (34).

Trois lieux au coeur d’un château

D’abord dans les murs de Château Capitoul, une bâtisse avec tours du XIXème siècle, la partie hôtel comprend huit chambres et/ou suites parentales. Pour se ressourcer, un spacieux spa Cinq Mondes avec hammam, sauna, piscine couverte et salles de soins attend les résidents. Au restaurant gastronomique Mediterraneo (28 couverts), le chef Valère Diochet suit déjà les conseils avisés du Narbonnais Lionel Giraud, 2 étoiles au guide Michelin.

Plus loin, avec sa splendide terrasse et son esprit bistro, le restaurant Brasero est dédié à l’événementiel. Il s’y mitonne des grillades et du poisson au feu de bois, un lieu chic et décontractée. On y déguste les vins du domaine. C’est un endroit convivial où se restaurer sous le soleil de Méditerranée, à deux pas du littoral, en toutes circonstances.

Brasero, le bistro dédié à l’événementiel

Ensuite, un hameau comprend quarante-quatre maisons individuelles dans un esprit campagne. Chaque maison dispose d’une piscine, d’un cadre élégant, d’un horizon ouvert sur l’étang de Bages, les Pyrénées. « Tout autour, un parc arboré, la végétation méditerranéenne et le vignoble offrent un cadre résilient et durable » souligne Daren Kennedy, le directeur marketing du groupe Domaine & Demeure.

Une réussite familiale

Alors depuis les sixties, et le départ d’Oran en Algérie où la famille était installée, Laurent Bonfils mesure le chemin parcouru. « Mon père travaillait tous les jours y compris le dimanche », se souvient-il. Et ce dernier d’évoquer le premier domaine Haut-Lirou à Béziers de seulement 6 hectares acquis en 1962, dont la famille est toujours propriétaire.

La famille Bonfils lors de l’inauguration de Château Capitoul

Bien sûr, les Bonfils ont commencé par acquérir une constellation de domaines. Un temps, ils se sont même essayés au négoce. Finalement, ils sont revenus à l’essentiel, la production de vin de domaines.

Les Vignobles Bonfils en chiffres

  • 17 Châteaux et Domaines en Occitanie
  • 4 sites oenotouristiques (Châteaux)
  • 1600 ha de vignes

Un rayonnement international

Grâce à la rencontre avec Karl O’Hanlon et son épouse Anita, le groupe entend faire connaitre le Languedoc viticole dans le monde. À commencer par celui des affaires, car des investisseurs de toutes nationalités misent sur ce concept. « Ils sont originaires du Texas, du Royaume Uni, de Russie ou de Californie, ils aiment le Languedoc et ce sont des voyageurs. Avec ses trois châteaux viticoles, Domaine & Demeure compte 600 lits, ce qui fait 100 000 nuitées par an. Nous allons recevoir 35 000 personnes chaque année, qu’il nous tient à coeur de transformer en ambassadeurs « , poursuit Laurent Bonfils qui veut voir rayonner le Languedoc viticole à l’international.

Christelle Zamora

Le piscine à débordement de Château Capitoul

Christelle Zamora est une journaliste indépendante spécialisée dans le vin, la gastronomie et le tourisme. Elle a une formation de juriste en droit de la vigne et du vin, a suivi les cours du Wine and Spirit Education Trust (WSET), level 2 et 3. Impliquée dans la presse écrite de 1999 à ce jour, elle a co-écrit le Hors Série "1907-2007, un siècle rouge ardent" sur l'histoire du Midi rouge, période de fronde des vignerons languedociens et l'avancée de la mondialisation à compter des années 2000, pour Midi Libre. Pour ce titre, elle a intégré la rédaction des magazines pour 3 ans puis a été l'auteur d'un guide culturel. Parmi les artistes de la Bible de l'art singulier, éditions Livre d'Art en 2010. Elle a écrit plusieurs ouvrages dont "Limoux, vignoble d'histoire et de légendes" aux éditions Privat (nov. 2018), "Le vin en 365 jours" aux éditions PlayBac (oct. 2019), Le vin et la dégustation intuitive aux éditions Féret (nov. 2019).

COMMENTS ARE OFF THIS POST