close
Véronique Soulié à l’école du vin

Véronique Soulié à l’école du vin

À Montpellier, l’école de commerce créée par Véronique Soulié a été classée 3e par le quotidien les Echos en 2015. L’Institut Supérieur du vin figure donc parmi les écoles de commerce de sa spécialité les plus prisées de France.

Savoir élaborer son vin est une chose que Véronique Soulié a apprise dès son plus jeune âge. Son secret ? Elle a des origines vigneronnes depuis 1860 au moins ! Avec un grand-père tonnelier et un arrière grand-père vigneron,  elle a eu très tôt les pieds dans le vignoble. Véronique Soulié possède encore quelques hectares de vignes avec son frère. Elle dit porter ses raisins à la cave coopérative de Montagnac (34).

Après des études de sociologie…

Véronique Soulié s’oriente vers la formation et l’insertion des jeunes. Durant 15 ans, elle occupe les fonctions de directrice de la Maison de l’emploi et du Plan local pour l’emploi du grand Biterrois. Depuis 3 ans, Véronique Soulié mêle viticulture et formation. À l’Institut Supérieur du Vin (ISV-International Wine Institute) à Montpellier, elle apporte son expertise dans ce secteur. L’accent est porté en particulier sur les postes marketing, communication et vente de vin. À l’ISVin, la pratique est plus importante que la théorie. Les Bachelors (bac + 2) et MBA (bac+3) font 6 mois de stages en entreprises. Notre enseignement est bilingue (franco-anglais) avec une initiation au mandarin. L’ISV entend obtenir son visa de diplôme d’Etat d’ici 2017. On lui souhaite.

Christelle Zamora

Cet article est paru sous une autre forme dans le magazine féminin du Sud Grizette, juin 2016, photo de Luc Jennepin.


Bon Bec Bohème tient son nom d'un double sens, un bon bec est un fin gourmet, sucré ou salé, et dans un sens plus ancien et populaire, c'est aussi une femme bavarde.

COMMENTS ARE OFF THIS POST