close
En janvier, trois salons vin ou gastronomie à suivre

En janvier, trois salons vin ou gastronomie à suivre

Le mois de janvier est assez dense dans le monde du vin comme dans celui de la gastronomie. Bon Bec Bohème a sélectionné trois salons à suivre pour cette jeune rentrée 2017. Destinations Montpellier, Marseille ou Lyon pour les plus gourmets.

Côté gastronomie, on ne loupe sous aucun prétexte le Sirha à Lyon. C’est là que sont dévoilées les grandes tendances culinaires du moment. Et bien sûr de la gastronomie. Point d’orgue de la manifestation, le Bocuse d’Or a 30 ans cette année. Son thème 2017 est 100% végétal. Et Laurent Lemal (Riberach – Belesta), de la région Occitanie, représente la France. Alors, ce sont 24 chefs parmi les meilleurs qui disputeront ce trophée. Car, dans la gastronomie on aime concourir.

Du 21 au 25 janvier donc, 3000 participants et marques sont exposés. Autres temps fort, la coupe du monde de pâtisserie. Mais aussi le concours du meilleur traiteur n’est pas moins prisé. Puis cent quatre-vingts chefs étoilés seront réunis le mardi 24 janvier 2017, pour le fameux grand repas de chefs. Cette année, la Cuisine du Sud est à l’honneur avec une orchestration de Michel Guérard – Les Prés d’Eugénie-les-Bains  – dans les Landes et la participation de Gérard Passedat – Le Petit Nice – à Marseille, pour ne citer qu’eux parmi les chefs de vingt-six nationalités présents à ce dîner.

Parc des expositions - Lyon ©BonBecBohème

Le Shira du 21 au 25 janvier 2017

Parc des expositions à Montpellier ©AlainReynaud

Vinisud les 29, 30 et 31 janvier 2017

Parc Marseille-Chanot à Marseille ©DR

Millésime Bio les 30, 31 janvier et 1er février 2017

Côté vin, deux salons sont en lice sur ce mois de janvier 2017. Et ils se déroulent dans des temps assez proches. Millésime Bio se tient à Marseille avec 900 vignerons bio, les 30, 31 janvier et 1er février 2017. Le parc des expositions de Marseille-Chanot est le nouveau berceau de ce salon âgé de 24 ans. Pas moins de 15 nationalités et 40% de la filière sont ici présentes.

Et, confirment les organisateurs : « l’Occitanie représente 30 % des surfaces viticoles bio françaises soit 25000 ha et plus de 800000 hl de vin biologique. » On annonce déjà une étude sur l’emploi dans la filière bio présentée par l’Inra Supagro. L’autre salon du vin très attendu, c’est le grand Vinisud programmé les 29, 30 et 31 janvier à Montpellier. Et pas moins de 20 000 visiteurs s’y pressent habituellement. Une très belle offre méditerranéenne de vins, avec plus de 1000 exposants. L’interprofession languedocienne a fortement souhaité cette annualisation, non sans mal.


COMMENTS ARE OFF THIS POST