close
La Bourgogne, les terroirs discrets du Mâconnais
Vignoble et château de Montceau
Bourgogne-Franche comté - En France - Vinotrip - Vins

La Bourgogne, les terroirs discrets du Mâconnais

Entre côte Chalonnaise et Beaujolais, le vignoble du Mâconnais est encore plus beau sous un ciel menaçant. Déjà le château de Montceau, ex-demeure d’Alphonse de Lamartine (photo ci-dessus) laisse rêveur. Et ce n’est qu’un début. Ici, le vignoble conjugue le tourisme, l’éco-durabilité avec la cohérence sociale.

Ce vignoble d’une trentaine de kilomètres se love dans une vallée, à l’abri des vents d’ouest. Et cela sur plus de six mille hectares. Car le vignoble du Mâconnais s’allonge aux pieds des roches de Vergisson et de Solutré, dans un paysage vallonné allant de Mâcon à Tournus. Et, il est situé à seulement une heure de Lyon. Pour l’heure, pas de premiers ni de grands crus en Mâconnais. En attendant, le vignoble est classé en appellations régionales Mâcon, Mâcon villages et Mâcon suivi du nom de commune et d’un lieu-dit.

Dans le vignoble mâconnais

Le vignoble de pouilly-fuissé sous la roche de Solutré, dans le Mâconnais – photo ©BonBecBohème

Ici, l’histoire viticole est singulière car des coopératives se sont construites sur le modèle méditerranéen. La Bourgogne étant plutôt bâtie sur un modèle de négoce fort. Reconnue en 1937, l’appellation Mâcon représente aujourd’hui 12 millions de cols annuels, dont 5,6 millions sont produits par Les Vignerons de Terres Secrètes. L’entité gère le fruit de 912 hectares de vignoble.

Aussi, avec sa centaine d’adhérents, la cave de Prissé-Soligny-Verzé s’est créé une nouvelle identité visuelle à travers la marque Vignerons des Terres Secrètes. Et depuis 2013, elle affiche son engagement dans la viticulture durable. Ici les paysages chahutés bousculent les vignes. Des vignes plantées sur des terrains argileux, siliceux avec des sous-sols granitiques. 

Et puis alentour, le regard rencontre bâtisses bourgeoises ou anciens châteaux. Alors des combes, des bois, des rangées de vignes bien alignées, dessinent un paysage entre ombre et lumière. On y conçoit que le poète, propriétaire de vignobles, politique et franc-maçon Alphonse de Lamartine y ait été inspiré dans son pavillon de La solitude. Cet endroit, planté dans le décor du vignoble de la Croix de Montceau, vaut le détour.

Les vins du maconnais

Un Bourgogne sud AOC Mâcon saint-véran, un Mâconnais qui monte ©BonBecBohème

 

Le chardonnay est ici le cépage « couture », il représente pour la cave 650 hectares. Le chardonnay exhibe sur ce terroir, un caractère minéral, marqué de fruits à chair blanche et de fruits secs. Dans une moindre mesure pinot noir et gamay composent environ 20.000 cuvées, il s’en cultive 160 ha. Ici les vins sont mono-cépages mais peuvent être issus de plusieurs parcelles. Les Vignerons des Terres Secrètes sont parfaitement organisés pour la sélection parcellaire. La gamme est étendue et les vinifications adaptées aux types de vins produits et aux cépages. 

Quant au niveau de qualité, force est de constater qu’il est excellent. Ces beaux chardonnays sont représentatifs du mâconnais. Et de surcroît, leur prix est abordable. Chardonnay et aligoté côtoient donc pinot noir et gamay.  Avec quatre-vingts hectares de gamay en production, Les Vignerons des Terres secrètes ne commercialisent que 10.000 cols de mâcon-pierreclos (7,5€). Ce gamay gourmand fait l’accord sur un dessert chocolat-framboise. Seulement quelques villages produisent des vins rouges, à savoir Pierreclos, Bussières et Serrières. Ils sont situés en dessous des vignobles de milly-lamartine. Et ce dernier livre une cuvée sentinelle mono-cépage de chardonnay onctueuse et parfumée. 

Parmi les plus délicieuses cuvées, bien sûr le Pouilly-Fuissé issu de parcelles en coteaux tout à fait apte à vieillir. Ce vin se partage au cours d’un repas riche et convivial. On aime ses arômes de fleurs blanches, tilleul, miel et fruits secs. Les Vignerons des Terres secrètes en cultivent seulement 9 hectares. À côté toute proche, l’appellation saint-véran est aujourd’hui plantée en chardonnay. Et si l’appellation s’étend sur 710 ha, Les Vignerons de terres secrètes en cultivent 230 ha. 

Dans le Mâconnais, le vignoble de saint-véran monte patiemment en renommée et en qualité. Il fait déjà et fera parler de lui dans un avenir proche. À la cave, il est possible de déguster la cuvée saint-véran Sentinelles ou Croix-de-Montceau (5 ha), deux lieux-dits où les chardonnays sont issus de vieilles vignes à l’exposition optimale. Voilà deux cuvées hautes coutures pour cette cave dont les efforts qualitatifs sont remarquables. Ces vins blancs peuvent déjà être appréciés ou se conserver environ 8 ans.

Une cave exemplaire, des vins attrayants, des prix raisonnables, voilà une démarche qui permet à tout un chacun d’aborder la Bourgogne par le Sud. De surcroît, les vignerons sont accueillants et un manoir peut être loué à deux pas (de 10 à 35 personnes). Alors le 22 juillet, les randonneurs avertis n’oublieront pas leurs lampes frontales pour explorer ce terroir au crépuscule. Une belle invitation à la découverte d’une Bourgogne festive, bohème-chic et abordable ! 

Christelle Zamora, photos ©BonBecBohème

Tél. Marche dégustation au crépuscule, le 22 juillet : 03 85 36 60 64

 


COMMENTS ARE OFF THIS POST

INSTAGRAM FEED

Follow on Instagram