close
Le Tunnel du Goût 2017, un pari réussi
La Grande Tablée 2017
À Table - Actu - Festival - Le verre et la bouchée

Le Tunnel du Goût 2017, un pari réussi

Les gourmets ont pu se régaler et s’attabler le 21 janvier dans le tunnel, devenu voie verte, de la Croix-Rousse à Lyon. Un événement BIG, entendez Biennale Internationale du Goût, comprenant un marché et La Grande Tablée. Une table éphémère de 850 mètres pour 50 chefs, dont des étoilés, lancés dans une aventure culinaire hors du commun.

Et quels chefs ! Car pour réussir son pari de construire un restaurant éphémère géant capable de figurer dans le livre des Guinness World Records, l’organisation de le Biennale internationale du Goût a réuni 50 chefs. Une belle brochette d’étoilés. « La difficulté c’est de travailler dans un cadre de cuisine de comptoir, dans un tunnel et de servir des plats chauds et réussis à des convives attablés à l’improviste. Personne ne sait chez qui il va manger, c’est le principe », commente Alain Brunot, le chef du Clos des Varennes à Chazay d’Azergues (69).

Une déco pétillante

La Grande Tablée BIG 2017 ©BonBecBohème

Pierre Hautin, Le Vieux Four à Chatel (Savoie) ©BonBecBohème

La Grande Tablée BIG 2017

Franck Barbier, La Table du 20 à Eybens (Grenoble)

La Grande Tablée BIG 2017 ©BonBecBohème

Glenn Viel, Chef 3 étoiles au Guide Michelin

L'Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence ©BonBecBohème

Simon Carlier, ex-Masterchef, soutien de Marc Boissieux ©BonBecBohème

Limouxin et chef du Solides à Toulouse

Julien Allano, chef 1 étoile Guide Michelin ©BonBecBohème

Le Clair de la Plume à Grignan (26)

Visiteur, Gilles Goujon à gauche, 3 étoiles de Fontjoncouse (11) ©BonBecBohème

La Grande Tablée 2017

Etudiante de l'Institut Paul Bocuse ©BonBecBohème

La Grande Tablée BIG 2017

Marc Boissieux, gagnant Masterchef 2013 ©BonBecBohème

Chef de L'InaTTendu Lyon 6

Et cette année, l’organisation est plutôt réussie commente un autre chef, la circulation est fluide. Car les réservations se sont faites en amont pour le déjeuner comme pour le dîner. On ne sait pas qui vient dîner. Partout, les chefs sont concentrés et les tablées vives et impatientes. Ci-dessous, les chefs bras tatoués de la soirée, de gauche à droite Jérôme Julien et Nicolas Ablaoui, le lauréat de l’émission Hell’s Kitchen 2016.Nicolas-Ablaoui©BonBecBohème

Le service est assurée par près de 250 serveurs de l’Institut Paul Bocuse. Les brigades soudées bravent le froid et les conditions car au total plus de 3000 convives sont venus s’attabler pour ce festin réjouissant. Ci-dessous Les rochers or et chocolat d’Edward Cristaudo, chef, restaurant le W au domaine Saint-Clair, en Ardèche (07).

Edward-Cristaudo©BonBecBohème

Interpro-beaujolais©BonBecBohème

Et des vins sélectionnés par l’Inter-Baujolais. Le tarif d’un repas boissons comprises, 30€.

Seul bémol, deux entrées dont une sur les quais de Saône et l’autre côté Rhône, mieux vaut ne pas se tromper. Car 3,4 km AR à pied ça use quand même les souliers ! 

Christelle Zamora Photos ©BonBecBohème


COMMENTS ARE OFF THIS POST

INSTAGRAM FEED

Follow on Instagram