close
Jura : trois domaines en biodynamie à suivre
Domaines en biodynamie à suivre dans le Jura
Choses bues - Festival - France - Régions - Vinotrip - Vins

Jura : trois domaines en biodynamie à suivre

Il est de bon ton de rechercher ces si jolis vins que l’on boit en Arbois. Le Jura offre à déguster des vins secs non ouillés, des vins de voile rares et patiemment gardés. La biodynamie y fait des émules. 

Le jaune, c’est un jolie couleur pour parler de vin. Surtout que les vins du Jura peuvent investir des tables ensoleillées sur des mets iodés. Pour ouvrir l’appétit, bon nombre de domaines proposent de jolis savagnins frais et droits dans leur botte avec une belle acidité. Le chardonnay partage le bien être d’un terroir frais approprié. Ces blancs non ouillés savent parler du terroir. Ils sont les nouvelles pépites d’un vignoble jurassien de seulement deux mille hectares. La percée du vin jaune (3 et 4 février) est un moment choisi pour dénicher ces dernières.

Parmi les immanquables, le vin de la sympathique vigneronne du domaine Ratte qui produit un Arbois naturé 2016 excellent. Naturé ? Whats that ? C’est l’ancien nom du savagnin. De surcroît notre vigneronne produit en biodynamie depuis qu’elle a quitté la coopérative en 2011. Le domaine compte onze hectares en Arbois (une des 4 AOC).

Le degré des vins secs du Jura n’est pas trop élevé. Ils cultivent donc une belle buvabilité. Le nez s’ouvre sur le cédrat, l’écorce avec une pointe iodée. 15% de la cuvée est élevée en fût bourguignon. La bouche est tout aussi expressive. Epicée, saline, elle tapisse bien le palais. En cave, pas de levures industrielles. En conclusion, ce vin peut se boire maintenant ou il peut gagner à être gardé entre 6 et 8 ans.  Il fait l’accords sur une poilée de palourdes, des moules, des poquerones. 

Domaines Overnoy et Bourdy

Un vin de voile c’est quoi ? Dans le Jura, un vin de voile est un blanc qui flirte avec l’oxydation. Ce vin à la robe dorée va avoir des notes de pommes mûres et de noix. Ces arômes puissants peuvent bien s’unir à la tarte aux noix. On l’associe souvent au comté avec de longs affinages. La couleur or est liée à l’oxydation, tandis que le vin de voile se développe sous un voile de levure. Et cela spontanément dans un fût non ouillé. En contact avec l’air, le vin s’oxyde. L’oxydation se déroule donc lentement. C’est bénéfique pour le vin. 

La meilleure façon de découvrir le vin de  voile, c’est de le déguster sur place. Le domaine Overnoy est un puriste du genre en vins nature et bio. Pierre Overnoy est la figure jurassienne à connaître. Un de ces artisans de vins purs. Son exigence n’a d’égal que ses convictions. Il est de ces grands pionniers des vins bio. Dans la même veine, le domaine Jean Bourdy est un autre complice.

On apprécie déjà l’homme qui travaille en biodynamie depuis une dizaine d’années. Mais le domaine situé à Arlay était bio bien avant ça. Sur le marché actuellement, le vin jaune du domaine Bourdy en millésime 2008 est des tous premiers millésimes de la biodynamie. Des Château Chalon du domaine de millésimes rares (1945, 1947, des années 50) se négocient entre 400 et 600 € la bouteille.  Donc il faut apprendre à apprécier ces vins. Le Château Chalon appelle la noix et le fromage.

Les Canadiens sont particulièrement friands de ces vins issus exclusivement de cépage savagnin. On dit du vin jaune qu’il serait immortel ! Cela participe de sa valeur. C’est peut-être pour  cette raison que Jacques Brel en voulait à son dernier repas. Le vin jaune 2008 du domaine Bourdy accompagne à merveille le poulet au vin jaune crémé.  Un plat de morilles. Enfin ce vin de tradition s’apprécie sur des mets épicés. 

Domaine Philippe Chatillon

Pour ceux qui aiment associer légèreté et saveurs sur des poissons ou des huitres, le côtes-du-jura savagnin vieilles vignes 2013 de Philippe Chatillon est approprié. Là aussi les méthodes culturales sont exemplaires. Ce vigneron attachant parle d’un vin bio-harmonique. Aérien, ce vin blanc est issu de vignes qui ne connaissent pas de traitements chimiques.

Mais surtout ce vigneron alchimiste favorise les sonorités pour élever ses vins. On adore l’énergie de ce vin élégant, élevé sous bois. Cette cuvée En Marche est ouillé. Un vin sec dans la mouvance de ceux qui se font dans le Jura depuis six ans. Philippe Chatillon est de ces rares à travailler manuellement. Et à dos d’hommes comme il dit. Des vins non oxydés qui rendent néanmoins les vins de voile encore plus rares. Les temps changent. On se sent plus vivant avec l’âge !

Christelle Zamora

 

 

 

 


Bon Bec Bohème est site d'information qui invite à découvrir les vins de France et d'ailleurs, la gastronomie et les produits du terroir avec l'exigence et le respect qu'il se doit.

COMMENTS ARE OFF THIS POST