close
Du Porto, Brigitte Bardot et du Vintage
Quinta Nova de Nossa Senhora do Carmo propose un séjour art de vivre dans la vallée du Douro
Au Portugal - Choses bues - En voyage - Tourisme - Vinotrip - Vins

Du Porto, Brigitte Bardot et du Vintage

Dans la vie, il arrive de manquer de douceur. Il est vrai qu’on ne pense pas toujours à se réconforter en dégustant un vin doux naturel. La rumeur dit que les vins de porto conviendraient aux vieilles dames anglaises. Détrompez-vous, le vintage est dans l’air du temps.

Vous aimez descendre la Nationale 7 avec votre Triumph Spitfire dans une robe Vichy à la belle saison ? Et puis vous préférez le camping caravane à l’ancienne. Les petites virées à Saint-Tropez hors saison ? Alors non, votre vin préféré ne sera pas forcément un rosé ! Disons que ce n’est pas une fatalité. Vous boirez bien un grand porto vintage ? Et oui, le vrai luxe est dans la rareté.

Birgitte Bardot

Brigitte Bardot en couverture du magazine Elle, photo ©Elle – Juin 1953

Pour vous faire le palais aux vins doux naturels, la France est plutôt bien lotie. À commencer par les muscats du littoral languedocien, muscat de Frontignan et de Mireval, et celui de Lunel en Petite Camargue. Sur la côte Vermeille, les vins doux naturels de l’appellation Banyuls sont complexes. Et dit-on, d’une grande richesse aromatique. De plus, les paysages en terrasses de schistes avec vue sur la mer sont à tomber. Mais nul n’est prophète en son pays ! Une échappée vintage passera donc forcément par Porto et la vallée du Douro. Une destination prisée toute l’année. Et dans la vallée du Douro, petits producteurs et grandes firmes l’ont bien compris. Déjà, pour déguster des vins de porto dans tous les restaurants de la ville, on peut se rendre à Porto le 10 septembre. On y fête le Port Wine Day simultanément à Porto et à New York, pour les absents. Les vignobles de la vallée du Douro sont classés comme ceux de Banyuls sur la côté Vermeille dans le Roussillon. Et où s’il vous plait ? Au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Une vue de la vallée du Douro au Portugal

Une vue de la vallée du Douro au Portugal ©BonBecBohème

Vol au-dessus des Portos des années 60 La vallée du Douro possède un vignoble très ancien qui aurait été délimité en 1756. Cela classe le vignoble portugais dans l’Ancien Monde, à l’égal du vignoble français. Alors tout dernièrement, il m’a été donné de déguster des portos des années 60. Et cela à une Sixties wine tasting party ou un vol au-dessus des années 60, A flight of the 60’s ! De quoi faire regretter à Charlélie Couture de ne plus avoir d’ailes à son avion. Quoique sans elle, aurait-il pu planer ? L’histoire ne le dit pas. Bref, dans cette catégorie des vins de porto, on trouve donc du Colheita et du Vintage.

Sixties tasting wine port

Dégustation de vins de porto des années 60, Sixties Tasting Wine Port ©BonBecBohème

La différence entre ces deux catégories de vins de porto, ce n’est pas l’âge. Déjà, en faisant le choix d’un Vintage, on a peu de chances de se tromper ! Ces vins ne sont produits que les bonnes années avec des raisins de qualité. Tous les portos sont des vins d’assemblage et mutés. Si l’étiquette mentionne le sigle LBV pour Late Bottled Vintage, cela signifie que la mise en bouteille est tardive. Par conséquent, le vin ne provient alors que d’une récolte. Et de celle de l’année indiquée sur l’étiquette.  Porto Colheita ou Vintage (LBV) ? Pour le Colheita, non ce n’est pas votre amie Colette, l’auteur de La maison de Claudine, Des vrilles de la vigne… Mais il est vrai que Colette aimait aussi le vin. Donc le porto Colheita, c’est un rouge ou un blanc d’une seule récolte vieilli en fûts au moins 7 ans. Ce porto n’assemble pas les millésimes mais peut assembler les récoltes, entendez de plusieurs domaines ou quinta. Ils sont rares car ils servent aussi à élaborer les Tawny avec mention d’âge. Deux styles de portos qui iront à merveille avec la toison des rousses.  Maintenant que vous êtes un peu plus ancré(e) dans le monde des vins de porto, parlons dégustation. Nombre de firmes de vins de porto possèdent néanmoins ces millésimes. Pourtant, la production de vins de porto de propriété s’organise autour d’une dizaine de marque dominante et de petits producteurs. À commencer par Sandeman, Andresen, Noval, Guimaraens, Taylor’s, Niepoort, Kopke dont les noms sont connus de tout amateur. Alors comment apprécier ces vins ? Et bien justement à l’issu de votre prochain wine road trip. Ou lors d’une de vos soirées Vintage ! Mais aussi, à la fin d’un repas sur une glace ou avec un cigare.  Sun and sixties portos Vintage  Un choix de sixties portos Vintage, ça ne se refuse pas. Déguster un porto Vintage LBV pour une femme, c’est sexy. Alors parmi la cohorte de 18 portos Vintage et Colheita, mon choix s’arrêterait sur :

  • Niepoort Colheita 1962, du producteur Dick Niepoort. D’abord, ce type-là est un vigneron du Douro. Et s’il entend rajeunir l’image des vins de potro avec ses amis les Douro Boy’s, il est un très sérieux vigneron. Ce Colheita dévoile un nez vanillé, épicé sur l’orange confite. Ce vin oxydatif a gardé du corps et beaucoup de finesse en bouche. Sur l’élégance, il ne sera pas exubérant mais ravira les palais les plus fins par une longueur en bouche extra-fine. 
    Dick Nirpoort présente son domaine et ses Colheita

    Dick Niepoort présente ses portos Colheita ©BonBecBohème

    Dalva Golden White, Colheita 1963. Cette marque appartient désormais à Porto Cruz, la plus grande marque productrice de vins de porto en volume. La cave possède un bar lounge incontournable à Vila Nova de Gaya, la ville industrielle qui fait face à Porto sur l’autre rive du Douro. Ce Colheita est à l’équilibre. Et il a gardé de la fraîcheur, des arômes de tabac blond. Raffiné, épicé, il a du corps avec de beaux amers. Ce vin est rare, peu de bouteilles de Dalva sont sur le marché. Et il faut compter environ 200€ pour ce porto Tawny.

  • Calem Colheita 1961. Dans un style beaucoup plus opulent et fumé, ce Colheita se porte bien pour son âge. Il est le plus masculin de tous. À déguster avec un cigare en bouche pour rappel de la feuille du tabac séchée. Et pour les plus gourmands, avec un entremet aux noix ou aux pignons grillés.

    Dégustation de vins de porto Colheita et Vintage des années 60 ©BonBecBohème

  • Graham’s Vintage 1963. Graham’s, une immense maison de porto nous livre ici, un Vintage encore sur la cerise confite, le kirsh. Pas encore âgé de 60 ans, il ne faut pas qu’il atteigne la retraite. Il est à boire, ce porto Vintage s’appréciera avec une tarte à la cerise ou un sorbet vanille et/ou de baies rouges. 
  • Poças Colheita 1964. Vraiment il se remarque parmi les autres. D’abord par sa couleur, un bel orangé, roux. Puis en bouche, il donne une belle acidité pour son âge. Il est encore vigoureux. Son nez de pain d’épices n’a pas menti, il est caramel avec une belle longueur en bouche. Il sera succulent sur de la nougatine, un praliné recouvert de noisettes grillées. Très beau porto Colheita à mon goût.

Escapade gourmet sur le rail Soyez bien assorti à votre thème. Il est de bon ton à Porto de prendre le bateau ou le train pour se rendre dans la vallée du Douro. Cette splendide destination invite à la découverte. À coup sûr, on en prend plein les yeux. Pour les plus exigeants, il existe une possibilité de voyager vintage. Alors il faut se mettre sur les rails avec The Presidential. Vous pouvez y aller les yeux fermés, Bon Bec Bohème a testé pour vous. Ce train hors d’âge offre une promenade hors du temps et hors du commun. C’est l’Orient-Express portugais !

Près de 2h30 de voyage avec repas à bord vous sembleront d’un temps infini. Pour peu que vous ayez le bon compagnon de voyage. Alors soyez exigeant ! On vous laisse rêver à tous ces ingrédients que vous allez trouver dans vos assiettes et vos verres.  Vous allez tomber Amoureux ! De surcroît avec le grand A. Séjour en pension de famille Alors, dans le Cima Corgo, à hauteur du petit village de Pinào, il faut se hasarder sur les routes sinueuses pour arriver à Quinta Nova de Nossa, un lieu sublime (photo ci-dessous) par la vue. 

La vallée du Douro, un lieu sauvage et cultivé de vignobles anciens

La vallée du Douro, un lieu sauvage et cultivé de vignobles en terrasses ©BonBecBohème

La quinta, propriété d’un industriel, possède une très jolie gamme de vins de porto. Sans oublier les vins secs du Douro qu’elle produit aussi. Vins secs et vins mutés y sont accessibles à la dégustation, au caveau ou à table. On est ici dans le Douro Supérieur et 17 hectares de vignoble entourent la propriété. 

Haut Douro Quinta Nova de Nossa

Quinta Nova de Nossa Senhora do Carmo ©BonBecBohème

Chapelle typique, bar à vins de porto, musée du vin, restaurant gourmet ouvert toute l’année, piscine, parcours de randonnée, escapades sur le fleuve Douro. Le tout dans un esprit pension familiale.  Pour conclure, la vue sur la vallée du Douro est inclassable. Fin prêt pour le voyage ? 

Christelle Zamora, photo d’ouverture sur Quinta Nova de Nossa Senhora, ©BonBecBohème

 


COMMENTS ARE OFF THIS POST

INSTAGRAM FEED

Follow on Instagram