close
Gillets Jaunes et marché de gros, il y a urgence
Le salon Shira à Lyon
À Table - Actu - En France - Terre et mer

Gillets Jaunes et marché de gros, il y a urgence

La Fédération des Marchés de gros rappelle l’urgence de la situation. Les acteurs de l’alimentaire frais sont très impactés par les manifestations. Face au mouvement des gilets jaunes, la FMGF en appelle au gouvernement.  

Jean-Jacques Bolzan, Président de la FMGF se réjouit des annonces faites par l’Elysée et le Premier Minsitre quant à la suppression de la hausse de la taxe carbone pour 2019.

Cependant, une nouvelle journée de manifestation s’annonce. Et malgré l’annonce faite par le Premier Ministre sur le renforcement du dispositif de sécurité, le Président de la FMGF souhaite que toutes les mesures nécessaires soient prises par le gouvernement. Cela afin de rétablir la libre circulation et permettre aux producteurs, au commerce de gros, de détail et la restauration de poursuivre leur activité.

Depuis le début des manifestations menées sur tout le territoire par les « Gilets Jaunes », les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50% de leur activité. Et cela reste vrai pour une majorité d’entre eux.

Si l’accès aux Marchés de Gros n’a pas été bloqué samedi dernier, l’approvisionnement est devenu de plus en plus difficile. Toute la chaîne de l’alimentaire du frais a été impactée par ces derniers événements. La baisse du chiffre d’affaires des opérateurs est estimée à 30%, une augmentation du gaspillage alimentaire et des déchets de l’ordre de 20%.

Pour certains, cette perte ne sera pas compensable les mois prochains. Alors il est urgent que cette situation prenne fin avant que les conséquences ne soient irréversibles. Les commerces de proximité sont un atout du dynamisme de nos centres-villes. Les fragiliser à cette période de l’année est préjudiciable pour l’ensemble de l’économie.


COMMENTS ARE OFF THIS POST